A3P

Connexion

Roche : feu vert américain à un traitement contre la sclérose en plaques

Le groupe pharmaceutique suisse Roche a annoncé mercredi que l'agence américaine des médicaments avait approuvé son nouveau traitement contre la sclérose en plaques, Ocrevus, marquant une avancée dans le traitement de la maladie.

La Food and Drug Administration (FDA) a homologué ce médicament, également appelé ocrelizumab, pour des formes primaires ou récidivantes de la maladie sur la base d'études de phase III, intitulées Opera I et Opera II ainsi qu'Oratorio, a indiqué le groupe bâlois dans un communiqué.

Celles-ci ont démontré que ce nouveau médicament était plus efficace que le Rebif, un des médicaments utilisés pour traiter la maladie, dans la mesure où il permet de réduire de presque moitié les rechutes en l'espace d'un an et de ralentir la progression des invalidités et de réduire significativement les lésions cérébrales détectées par IRM.

La sclérose en plaques est une maladie chronique qui touche quelque 2,3 millions de personnes dans le monde mais pour laquelle il n'existe pas de remède.

La maladie survient lorsque le système immunitaire attaque par erreur des partie du système nerveux central telles que le cerveau, la moelle épinière et les nerfs optiques.

Elle se manifeste habituellement entre 20 et 40 ans et se traduit par de nombreux symptômes tels que la fatigue, un affaiblissement des muscles et des troubles de la vue, et peut entraîner des handicaps.

L'Ocrevus est administré par intraveineuse tous les six mois en deux doses de 300 mg à deux semaines d'intervalle, auxquelles s'ajoute ultérieurement une dose de 600 mg.

Les effets secondaires les plus fréquemment observés durant les essais cliniques étaient des réactions à la perfusion ou des infections des voies respiratoires supérieures, généralement légères à modérées, a précisé le groupe suisse dans le communiqué.

Roche avait présenté en septembre des données sur les résultats de ces études lors d'un congrès médical mais en décembre les autorités sanitaires américaines avaient prolongé de trois mois le délai d'examen pour ce traitement.

Ocrevus avait obtenu le statut de percée thérapeutique, qui permet d'accélérer les procédures de mise sur le marché pour les médicaments destinés aux maladies graves pour lesquelles il existe peu ou pas d'options de traitements.

L'Agence européenne des médicaments, auprès de laquelle Roche a également déposé une demande, est actuellement en train d'étudier ce traitement.

A 10H03 GMT, le titre s'appréciait de 0,24% à 253,80 francs suisses alors que le SMI, l'indice des valeurs phares de la place suisse, progressait de 0,17%.

"Ocrevus va devenir la norme de soins pour la sclérose en plaques progressive primaire", ont estimé les analystes de Jefferies dans une note.

Ce médicament pourrait également changer les traitements pour les patients atteints de formes récidivantes, beaucoup plus nombreux, ont-ils ajouté, tout en rappellant que ceux-ci doivent souvent faire appel à plusieurs médicaments différents au fil de l'évolution de la maladie.

Selon les analystes de Jefferies, les ventes de ce médicament pourraient atteindre 4,2 milliards de francs suisses (3,9 milliards d'euros) à l'horizon 2025.

logo a3p-100pxhaut

 fren

S'engager pour partager
Transmettre et progresser ensemble
Promouvoir l'innovation

L’Association A3P est un acteur incontournable de l’industrie pharmaceutique et biotechnologique. 
Créée en 1986, elle contribue au bon développement de la production de médicaments et de matériels propres et stériles, elle anime un réseau de 21 000 professionnels, fabricants et fournisseurs, dans le cadre de Congrès internationaux et de journées techniques.

Elle regroupe aujourd’hui plus de 1700 adhérents qui partagent leurs expériences techniques, scientifiques et réglementaires.

 + d'infos en vidéo ( version gb ici )


  group    Administrateurs A3P
    
& Chargés de missions

letter   Newsletter A3P