A3P

Connexion

L'Ethiopien Tedros nouveau patron de l'Organisation mondiale de la santé

L'Ethiopien Tedros Adhanom Ghebreyesus a été élu mardi nouveau directeur général de l'OMS (Organisation mondiale de la santé), l'emportant au 3ème tour devant le Britannique David Nabarro.

C'est la première fois qu'un Africain va diriger l'OMS, une des agences de l'ONU les plus puissantes, employant dans le monde quelque 8.000 personnes.

"Je veux servir les Etats-membres de l'OMS, c'est le seul programme", a déclaré devant l'Assemblée mondiale de la santé, le futur directeur général de l'institution, après son élection.

"Remontons nous les manches, nous pouvons y arriver", a-t-il ajouté sous les applaudissements de l'Assemblée.

Le nouveau chef de l'OMS, une des plus influentes agences des Nations unies dont le siège est à Genève, prendra le 1er juillet la succession de Dr Margaret Chan (Chine) qui a dirigé l'institution pendant dix ans.

L'ex-ministre éthiopien de la Santé et chercheur renommé sur le paludisme, âgé de 52 ans, était arrivé déjà en tête du premier tour et du 2ème tour, mais n'avait pas obtenu la majorité des deux-tiers des voix requises.

Son challenger, le Dr David Nabarro, 67 ans, a été envoyé spécial de l'ONU pour la lutte contre Ebola.

Au 1er tour, trois candidats se sont affrontés, mais celui qui a obtenu le moins de voix a été éliminé. Il s'agissait de la cardiologue et ancienne ministre de la Santé pakistanaise, le Dr Sania Nishtar.

-- Rendre l'OMS transparente --
C'est la première fois que trois candidats se sont affrontés pour devenir directeur général de l'OMS, une institution critiquée pour son manque de transparence.

Auparavant, seul un unique candidat, proposé par le Conseil exécutif de l'OMS, était soumis au vote de l'Assemblée mondiale de la Santé, qui procédait à la nomination finale.

Le Dr Tedros prendra la tête d'une agence qui a été notamment critiquée pour son manque de discernement sur la gravité de l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest entre fin 2013 et 2016, qui a fait plus de 11.300 morts.

La Chinoise Margaret Chan a reconnu lundi, dans un discours prononcé devant l'Assemblée mondiale de la santé, qui réunit une fois par an les pays-membres de l'OMS, que l'épidémie avait "pris tout le monde, y compris l'OMS, par surprise".

Dans son intervention pour présenter sa candidature et son programme, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, 52 ans, a raconté avoir perdu, alors qu'il était enfant, un frère qui n'avait pas reçu les médicaments nécessaires. Il avait alors indiqué "refuser d'accepter que les gens meurent parce qu'ils sont pauvres".

"Je fais les promesses suivantes: travailler sans relâche pour concrétiser la promesse de garantir la couverture sanitaire universelle, veiller à ce qu'il y ait des ripostes solides dans les situations d'urgence", a-t-il déclaré dans son plaidoyer.

En outre, le médecin éthiopien a indiqué qu'il renforcera "la santé et l'autonomie des pays" et "mettra la transparence au coeur de l'OMS".

Lors de la sélection sur une liste de 6 candidats des 3 finalistes, en janvier dernier, le Dr Tedros était déjà arrivé en tête des votes, devant le Dr Nishtar et le Dr Nabarro. Le signe, pour certains observateurs, de la volonté d'élire un candidat d'"un pays du sud".

Le Dr Tedros, qui a aussi été chef de la diplomatie de son pays, était soutenu par l'Union Africaine.

L'OMS coordonne les réponses aux pandémies, et fixe des normes pour les systèmes de santé de tous les pays.

"Le nouveau directeur général doit continuer à oeuvrer pour que l'OMS devienne plus efficace et plus transparente. L'OMS doit être transparente sur la façon dont elle utilise ses ressources et sur ses résultats", a affirmé mardi le ministre américain de la Santé Tom Pricese à Genève.

Première ONG à réagir à cette élection, Gavi, l'Alliance du Vaccin, s'est félicité de l'élection du Dr Tedros, ancien membre de son conseil d'administration.

"Je voudrais adresser mes plus vives félicitations au Dr Tedros", a déclaré le Dr Seth Berkley, Directeur exécutif de Gavi, l'Alliance du Vaccin.

L'élection s'est faite lors de l'Assemblée mondiale de la santé, qui réunit tous les ans à Genève les états-membres de l'OMS.

logo a3p-100pxhaut

 fren

S'engager pour partager
Transmettre et progresser ensemble
Promouvoir l'innovation

L’Association A3P est un acteur incontournable de l’industrie pharmaceutique et biotechnologique. 
Créée en 1986, elle contribue au bon développement de la production de médicaments et de matériels propres et stériles, elle anime un réseau de 21 000 professionnels, fabricants et fournisseurs, dans le cadre de Congrès internationaux et de journées techniques.

Elle regroupe aujourd’hui plus de 1700 adhérents qui partagent leurs expériences techniques, scientifiques et réglementaires.

 + d'infos en vidéo ( version gb ici )


  group    Administrateurs A3P
    
& Chargés de missions

letter   Newsletter A3P