Immunothérapie: la biotech Inotrem lève 39 millions d'euros

La société de biotechnologie française Inotrem a annoncé jeudi avoir levé 39 millions d’euros pour développer ses applications pour plusieurs indications telles que le choc septique et les maladies inflammatoires chroniques.
   L’investisseur dans les sciences de la vie Morningside Venture a participé au financement, rejoint par Invus et les investisseurs historiques Andera Partners, Sofinnova Partners et BiomedInvest, a indiqué Inotrem dans un communiqué. En parallèle du financement, un représentant de Morningside a rejoint le conseil d’administration d’Inotrem.
   Inotrem avait bouclé un premier tour de financement de 18 millions d’euros en 2014.
   Les fonds levés serviront notamment à financer le développement clinique de son principal candidat-médicament, nangibotide, dans le cadre d’une étude de phase IIb. Celle-ci vise à apporter une preuve d’efficacité clinique pertinente de nangibotide chez les patients atteints de choc septique.
   Ce financement servira aussi à accroître le portefeuille d’applications thérapeutiques de la société, notamment dans le domaine des maladies inflammatoires chroniques.
   Inotrem, fondé en 2013, est spécialisée dans le contrôle de la réponse immunitaire au cours de maladies inflammatoires aiguës, qui permettra le traitement contre les chocs septiques.

Partager l’article