Le rachat de Stallergenes Greer par son grand actionnaire finalisé

Paris, 16 mai 2019 (AFP) – Ares Life Sciences/Waypoint, qui était le grand actionnaire du laboratoire pharmaceutique Stallergenes Greer, a annoncé jeudi avoir finalisé le rachat intégral de la société, à l’issue d’une opération qu’il avait entamée au mois de mars.
   Cette annonce intervient au lendemain de l’approbation de l’opération par la Haute Cour de justice d’Angleterre, la transaction ayant été mise en oeuvre sous la forme d’une procédure de droit anglais.
   Le titre Stallergenes Greer doit désormais être radié de la Bourse de Paris vendredi. Le négoce de ses actions était déjà suspendu depuis lundi.
   Le fonds Ares Life Sciences et sa maison mère Waypoint, qui appartient à la richissime famille suisse Bertarelli, détenait déjà près de 84% de Stallergenes Greer quand il a annoncé en mars son intention de racheter tout le capital pour environ 117 millions d’euros.
   Etant donné la part réduite du capital flottant, Waypoint avait estimé que les avantages à maintenir la cotation de la société étaient « limités ».
   En s’épargnant les coûts associés à sa cotation, Stallergenes Greer devrait pouvoir concentrer ses efforts sur la conduite opérationnelle de ses activités, alors que le groupe sort tout juste d’une longue période de convalescence.
   Car en 2015, à peine sa fusion avec l’américain Greer bouclée, le groupe avait été confronté à une sérieuse défaillance d’un nouveau système informatique dans son usine d’Antony (Hauts-de-Seine), qui l’avait contraint à suspendre ses activités pendant de longs mois.
   Ces déboires industriels avaient terni l’image du groupe auprès des médecins prescripteurs et des patients et fait plonger durablement ses résultats dans le rouge: Stallergenes Greer est redevenu bénéficiaire l’an dernier seulement, à hauteur de 12,8 millions d’euros, pour 277 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel.

Partager l’article