Médicaments: les géants, dont Sanofi, vont bénéficier d'un marché chinois en pleine croissance (Moody's)

Paris, 24 sept 2019 (AFP) – Le marché chinois du médicament va représenter une importante source de croissance pour les compagnies pharmaceutiques internationales, dont le géant français Sanofi, indique l’agence Moody’s dans un rapport publié mardi.
   Fin 2018, le marché chinois représentait 137 milliards de dollars, selon des données citées par Moody’s, ce qui en fait le deuxième plus gros pays au monde en termes de ventes derrière les États-Unis.
   De plus, l’extension de la couverture médicale en Chine va soutenir le marché, dopant l’industrie mondiale du médicament et en particulier les sociétés développant des traitements contre le cancer, les maladies rares et les vaccins, selon Moody’s.
   Parmi celles-ci, l’agence cite notamment Sanofi, qui, tout comme AstraZeneca, Bayer ou encore Novartis, est « bien placé pour tirer avantage de cette croissance du marché ces deux ou trois prochaines années », car ces groupes ont l’habitude de négocier les complexités du marché chinois et ont déjà des forces de vente, des moyens de distribution et des sites sur place.
   Sanofi a publié un chiffre d’affaires en hausse de 12,7% en 2018 en Chine à taux de change constants, contre 0,6% pour l’ensemble du groupe, rappelle Moody’s.
   Le géant français devrait introduire 20 nouveaux produits et indications en Chine d’ici à 2025, dans le cancer, les maladies chroniques, les maladies rares et les vaccins.
   En outre, le vieillissement de la population chinoise, combiné à l’adoption de modes de vie occidentaux, devrait provoquer une augmentation de maladies comme le diabète, générant un potentiel de croissance pour les laboratoires en pointe sur cette maladie, dont notamment Sanofi.
   Le rapport prévoit toutefois que l’inclusion de médicaments sur la liste nationale des produits remboursés en Chine devrait entraîner des pressions sur les prix.
   Par ailleurs, les sociétés de biotechnologies chinoises devraient représenter, à terme, une forte concurrence sur la scène internationale.

Partager l’article