Sanofi: approbation européenne pour le traitement d’un cancer de la peau

Le groupe pharmaceutique Sanofi a annoncé lundi avoir reçu l’autorisation conditionnelle de la Commission européenne pour le Libtayo (cemiplimab) pour le traitement d’un cancer de la peau au stade avancé.
   Le Libtayo, un anticorps monoclonal humain est autorisé pour le traitement du carcinome épidermoïde cutané (CEC) métastatique ou localement avancé, a indiqué Sanofi.
   Ce type de cancer de la peau, l’un des plus fréquents au monde, est « particulièrement difficile à traiter au stade avancé », bien que le pronostic de la majorité des patients soit favorable lorsque la maladie est détectée tôt, souligne le laboratoire.
   Le Libtayo est le seul médicament approuvé dans l’UE dans cette indication, ajoute-t-il. L’agence européenne du médicament avait recommandé fin avril une telle recommandation conditionnelle.
   Libtayo a été développé conjointement par Sanofi et son partenaire américain Regeneron Pharmaceuticals.
   L’approbation conditionnelle de la Commission européenne « reconnaît le besoin médical non satisfait important » dans le traitement du CEC au stade avancé, selon Sanofi.
   Dans le cadre de cette approbation conditionnelle, Sanofi et Regeneron devront ajouter un nouveau groupe de patients à l’essai pivot qu’ils ont mené sur Libtayo « afin de confirmer davantage le profil bénéfice-risques » du traitement.
   Le Libtayo a déjà été approuvé aux Etats-Unis, au Canada et au Brésil dans le traitement du CEC avancé.

Partager l’article