Minimiser les risques de la chaîne de la valeur dans le domaine de la santé

La diminution de l’exposition de l’entreprise et la création de valeur par le biais des programmes de gestion des risques de la chaîne d’approvisionnement « Supply Chain » figurent dans les priorités de la direction des sociétés bio-pharmaceutiques. Depuis que des problèmes liés à la Supply Chain ont généré des impacts significatifs sur les fabricants de produits biopharmaceutiques : rappels de médicaments, pénalités au niveau des affaires réglementaires ou pertes importantes de capitalisation boursière, l’accent mis sur la réduction des risques de la chaîne de valeur est devenu l’une des principales priorités.

Minimiser les risques dans la chaîne de la valeur est l’un des composants clés de l’agilité qui doit se traduire par la capacité d’agir rapidement et de prendre, sans délai, des décisions adéquates.

 

 

Complémentée par une grande flexibilité pour répondre aux variations de la demande et de l’offre, la Supply Chain doit être robuste aux perturbations externes ainsi qu’étanche aux risques afin d’assurer sa pérennité de bout en bout.
En tout temps, la médicalisation du patient doit être garantie et la fourniture de médicaments vitaux, incluant les études cliniques, ne peut être interrompue. La gestion des risques devient beaucoup plus importante que l’optimisation des coûts, car quelques jours de rupture de stock peuvent endommager votre entreprise et sa réputation pour des années.

L’exposition aux risques dans la Supply Chain de la santé peut être classée dans plusieurs catégories :

5 2

Programme de gestion des risques:
Des approches globales et prospectives doivent être lancées pour mettre en place un programme de gestion des risques, y compris des ressources dédiées, afin d’en minimiser les impacts:

Technique d’identification des risques : fournir une méthodologie pour identifier les risques à toutes les étapes de la chaîne, de bout en bout, rigoureusement, afin de répertorier chaque risque et d’assurer une transparence totale sur leur impact et leur probabilité.

Technique d’évaluation des risques : établir la liste des risques qui menacent la sécurité, la qualité, la fiabilité ou l’efficacité d’un produit ou d’un processus.

Listes de contrôles : des fiches de contrôles documentées doivent être développées pour assurer que les procédures de gestion des risques ont toutes été complétées.

Définition des seuils d’exposition aux risques : elles permettront la mesure quantifiable des risques, leurs classements et leurs regroupements par catégories de produits.

Gestion des risques : s’étend au-delà du champ de la continuité des affaires et elle analyse toutes les opportunités de réduction des conséquences de n’importe quel événement.

Gouvernance des risques : doit être intégrée dans la stratégie de la société et dans les processus clés de la chaîne de valeur.

Atténuation des risques : développement de stratégies Supply Chain dont les fondements sont singularisés sur la base du portefeuille de produits, des sites de production et d’entreposage, ainsi que les réseaux logistiques et de distribution avec des solutions alternatives opérationnelles.

Formation : doit faire partie intégrante du programme de gestion des risques.

 

Processus de la gestion des risques de la Supply Chain
Les lignes directrices fournies par les Autorités de la Santé et/ou les normes ICH donnent des recommandations pour la gestion des risques. Celles-ci doivent faire partie du système de gestion de la qualité de votre entreprise. Il est du devoir de la direction de s’assurer que les risques sont identifiés,évalués et gérés sur une base régulière. Ces processus de gestion des risques doivent être mis en oeuvre comme une culture mutuellement bénéfique au sein et entre les organisations.

Les activités liées à la gestion des risques:
• Planification
• Implémentation
• Maintenance
• Surveillance
• Revue
• Documentation et rapports

doivent apporter de manière systématique, efficace et efficiente, un procédé de réduction et d’atténuation de tous les risques identifiés au travers de la Supply Chain biopharmaceutique, et ceci de bout en bout.


Hiérarchisation des priorités au niveau des risques de la Supply Chain :
Lorsque vous commencez avec un programme de gestion des risques de la Supply Chain, vous devriez envisager d’appliquer une grille de priorités afin de se concentrer dans un premier temps sur les risques à priorité les plus élevés.

 


Une Supply Chain robuste ne signifie pas toujours résiliente :

Un bon exemple est lorsque vous créez une nouvelle structure de distribution régionale et centralisée pour servir vos marchés européens. Cette structure opérationnelle est solide et très professionnelle. Même si vous croyez que c’est la meilleure solution pour optimiser vos canaux de distribution, vous avez créé un « point unique de défaillance ». Simplement en consolidant vos opérations, en optimisant vos processus et en réduisant leurs coûts, vous avez mis tous vos oeufs dans le même panier. Vous avez ainsi généré un risque majeur de rupture de votre Supply Chain.

 

Résumé et conclusions:
La mise en oeuvre d’un programme détaillé et complet de la gestion des risques de la chaîne de la valeur apportera un large éventail d’améliorations et permettra à une société de :
• Sécuriser la disponibilité de ses produits au travers de sa Supply Chain,
• Réagir aux dernières exigences des marchés et de sa propre Supply Chain,
• Atténuer et identifier les risques d’une manière rentable,
• Augmenter la valeur de sa Supply Chain, dans sa globalité, en minimisant ses risques particuliers.

Ainsi, en offrant de réelles opportunités d’amélioration pour répondre à la demande fluctuante, pour augmenter les performances du service à la clientèle et, finalement, de mieux servir les besoins des patients, vous participez activement à la création de valeur pour l’entreprise.
Dans un contexte d’évolution permanente de l’environnement bio-pharmaceutique au niveau mondial, la minimisation des risques est primordiale et doit être développée en conjonction avec la stratégie de réduction des coûts.

Capture D’écran 2017 11 30 à 15.54.22

Laurent FOETISCH – SUPPLY CHAIN Operations SA

laurent.foetisch@supplychainoperations.ch

Partager l’article

LinkedinEnvoyer par mail